Le contrôle de gestion est une fonction vitale pour une organisation. Car, il permet à ses membres de savoir s’ils vont bien dans la direction prévue et souhaitée. Chaque acteur a certes son mot à dire dans la mise en place et le bon fonctionnement de ce système de contrôle. Mais, le rôle du comptable est central donc incontournable.

Un premier pas : le contrôle de gestion, c’est quoi au juste ?

Le contrôle de gestion est un dispositif qui permet de suivre la performance des entreprises sur le court terme. Le but étant de comparer ce qui a été prévu au départ à ce qui est réalisé. Ainsi, des mesures correctives sont immédiatement prises lorsque les signaux ne sont pas bons.

La mission du contrôleur de gestion est donc claire. C’est principalement lui qui se charge :

  • d’établir le budget en prenant en compte les objectifs financiers de l’entreprise ;
  • de s’assurer du respect des prévisions budgétaires et des objectifs sur le court terme ;
  • de proposer les solutions qu’il juge adéquates, lorsque les écarts notés entre les projections et les réalisations l’exigent.

Un deuxième pas : le contrôleur de gestion, c’est qui ?

Le contrôle de gestion est commun à toutes les organisations et à tous les secteurs d’activités. Ce rôle est attribué à une ou plusieurs personnes spécialisées, en fonction de la taille de l’entreprise. Mais, typiquement la position de contrôleur de gestion revient au comptable, dans les petites et moyennes entreprises.

Un troisième pas : quelles sont les activités du comptable, en tant que contrôleur de gestion ?

Le comptable s’occupe :

  • du calcul des différents coûts à savoir :
  • le coût d’achat ;
  • le coût de production ;
  • le coût de revient.
  • de l’examen des entrées et des sorties d’argent,
  • de l’inspection financière de l’entreprise. À ce niveau, il doit notamment veiller à ce que les livres de comptes soient bien tenus,
  • du calcul des taux de profitabilité (marge, rentabilité), en relation avec les coûts et les résultats attendus,
  • de la gestion budgétaire à travers l’élaboration des différents budgets que sont :
  • le budget des frais commerciaux ;
  • le budget du service de production ;
  • le budget du service d’approvisionnement ;
  • le budget des achats.
  • du calcul des impôts et taxes à verser au titre de l’exercice budgétaire,
  • de l’établissement des comptes prévisionnels,
  • de l’analyse du bilan prévisionnel sur la base des comptes,
  • du lancement d’alertes en cas de problèmes constatés, et
  • de la proposition de solutions de redressement.

 

Le comptable joue un rôle déterminant dans le contrôle de gestion, en tant qu’expert en détermination, fourniture et analyse des chiffres. Données indispensables pour renseigner sur la santé globale de toute organisation.

  • Établissement de situations intermédiaires
  • Établissement de prévisionnels d’activités
  • Mise en place et suivi de tableaux de bord et de budgets
  • Élaboration de plans de financement et de trésorerie
Nous Contacter